Zéphyr Embrasé
Bienvenue sur Zéphyr Embrasé ! Si tu es déjà membre n'oublie pas de te connecter ;-) .
Sinon n'hésite pas à t'inscrire sur ce forum de partage littéraire, ne serait-ce que pour donner ton avis sur les textes postés ici. Parce que, oui, nous voulons ton avis ! En bonus tu pourras profiter de la communauté délirante et/mais accueillante de ZE ^^.

Alors vite rejoins-nous ! (Non je te rassure nous ne sommes pas (encore) une secte)

AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Un forum pour les jeunes écrivains à la recherche de soutien et les lecteurs avides de donner leurs avis. Venez partager votre passion des mots !
 

Partagez | 
 
 Opportuniste
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Daivou

avatar


Masculin Messages : 299
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 20
Localisation : Dans une petite boite avec pour destinataire "Zéphyr Embrasé"
MessageSujet: Opportuniste   Mer 26 Juil - 21:06

Rychard soupira. Ce n'était pas la première fois qu'il venait à la capitale d'Ëonehn Mæj. La première fois qu'il y était venu était lors d'un voyage scolaire qui avait failli virer au drame à cause de l'insécurité des villes. Depuis, plus aucun voyage scolaire n'avait eu lieu sur cette planète. Il était à la lisière de la ville, attendant que le seul agent surveillant la zone aille prendre sa pause pour rentrer sans qu'on lui pose de questions. Le moment propice ne tarderait pas à arriver. Il attendit, sereinement allongé sur la branche d'un arbre. Il se souvenait encore de l'époque où les gens l'avaient surnommé « Scelleur de Destinées », juste parce qu'il avait exterminé un gang s'attaquant à une famille aisée. Il sourit devant l'ironie de la suite de l'histoire : bizarrement, le lendemain, cette même famille avait perdu trente pour cent de sa fortune, qui avait été déversée dans les rues pour la populace. C'est alors qu'ils avaient commencé à lancer une rumeur à son sujet, puis au fil du temps, la rumeur s'était transformée en légende. La rumeur était celle-ci : « si un jour vous croisez un homme très grand portant une cape bleu foncé et la tête toujours encapuchonnée, soyez prudents, mes amis, car il changera votre destinée ». Et c'est ainsi que ce surnom était apparu. Il se demanda s'il avait vraiment mérité un titre tel que celui là.
Il regarda un moment les étoiles dans le ciel, puis le garde se déplaça enfin pour aller prendre sa pause. Il descendit de son arbre d'un bond, tout en remettant sa capuche sur sa tête. Il passa aisément la sécurité. Même si son titre lui permettait d'aller partout, il préférait que personne ne sache où il était réellement, par simple sécurité. Il entendait déjà les bruits des gangs se faisant la guerre pour quelque parcelle de territoire. Il entra dans une ruelle sombre et rentra dans la fenêtre d'un des bâtiments en déplaçant une planche qui bloquait l'accès. Ce n'était qu'une de ses nombreuses planques, certaines étaient désormais occupées par des cartels, mais celle-ci semblait ne pas avoir bougé d'un pouce. Il s'allongea sur le vieux matelas et posa son sac par terre. Il sortit les vieux vêtements emplis de sang qui étaient enfermés dans une boite en plastique. Il les regarda un moment, nostalgique de cette époque, puis les replaça dans son sac. Il s’adossa contre son sac et commença doucement à s'endormir, espérant que cette nuit serait plus calme que la précédente. Ses cauchemars le poursuivaient, mais il n'avait plus peur du sang. Plus maintenant. Il vérifia que personne n'était dans les parages en jetant un coup d’œil vers les planches sur la fenêtre. Aucun signe de vie pour l'instant, il entama donc sa longue descente dans les bras de Morphée.



La réalité n'est que la façon d'être et d'agir de chacun, dans un monde où 7 milliards de personnes peuvent faire ce qu'ils veulent on peut aisément dire que la vie est un jeu de merde.
 
Ouranos

avatar


Masculin Messages : 303
Date d'inscription : 06/06/2015
Age : 18
Localisation : Dans un bakeneko bus en route vers le monde des esprits
MessageSujet: Re: Opportuniste   Mer 26 Juil - 22:16

Sam courait sur les toits de la ville Ëonehn Mæj. Derrière lui, deux agents du laboratoire le coursaient. Malgré ses améliorations il n’arrivait pas à les distancer, sans doute eux aussi avaient-ils des implants. Selon les relevés, il pouvait encore courir entre une et deux heures. Le toit n’était pas stable, peut-être pourrait-il le faire se briser sous leurs pieds.

- Analyse en cours, l’informa l’IA insérée dans son cerveau. Structure du toit composée de 82,2% de bois, âge estimé à 25 ans et 17,4% de bioplastique, âge estimé à 22 ans. Chance de détruire partiellement le toi faible, -10%. Je vous recommande de ne pas tenter cette action.

Sam analysait toutes les possibilités. Les deux gaillards se rapprochaient. Des runners. Foutus androïdes… Sam n’avait plus rien pour se défendre si ce n’étaient ses poings et ses capacités. Contre deux androïdes c’était peu… Trop peu…

- Possibilité de leur échapper détectée, lucarne à 26,2 mètres. Estimations de la chute : 3 mètres. Vision UWB active, un être humain détecté. Il est armé. Etat : sommeil paradoxal. Calcul en cours…

Sam courut vers la lucarne. Son IA était très fiable, une des meilleurs qui soit. La vision UWB lui permettait de voir à l’intérieur du bâtiment. L’homme dormait. Sam pensa très fort : Activation du mode précision.

- Activation accordée. Taux de réussite 55.3% pour entrer dans le bâtiment, prendre l’arme de l’homme et détruire les androïdes. Risque de blessures estimé à 31,1%, pieds, mollets et mains. Sévérité : minime.

Les pupilles de Sam s’étrécirent et ses mouvements se firent plus précis. Ses pieds s’appuyaient à peine sur les tuiles de bioplastique, qui étaient choisies préalablement par l’IA. Son souffle était calculé, ses mouvements, les mouvements des androïdes, les vibrations de l’air, l’environnement entier de Sam était analysé de sorte à optimiser ses chances de réussite. Chacun de ses battements de cœurs propulsaient 164 ml de sang à chaque battement, 206 battements minute, 37 respirations minute. Sam arriva au niveau de la lucarne, le mode précision lui avait permis de gagner un peu de distance, mais il allait devoir en payer le prix. Le mode précision forçait son corps à produire de l’endomorphine, de la testostérone et tout un cocktail d’hormones pour booster le corps. Il leva son pied droit et d’un bref coup puissant au centre de la vitre il la brisa. Il tomba alors dans le bâtiment, atterrissant au milieu des bouts de verre, se rattrapant en amortissant sa chute simplement avec ses pieds.

- Genou droit endommagé, ralentissement de 2%, réparation en cours, nano robots actifs. Réparation estimée à 5 minutes.

Sam grimaça, ces 2% de ralentissement risquaient de lui coûter cher. Après un bref coup d’œil autour de lui, il courut vers l’homme. Le premier androïde venait d’atteindre la lucarne.
 
Daivou

avatar


Masculin Messages : 299
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 20
Localisation : Dans une petite boite avec pour destinataire "Zéphyr Embrasé"
MessageSujet: Re: Opportuniste   Jeu 27 Juil - 4:14

Il dormait d'une oreille, comme à son habitude. Quand les rues rôdent de criminels, c'est une technique essentielle de survie. Tout à coup, il entendit une des vitres se briser. Il ne bougea quasiment pas, laissant croire à un sommeil profond. Le seul mouvement qu'il fit fut de prendre son arme en main et entrouvrir les yeux. Il analysa calmement la situation qui se présentait à lui. Un gamin venait d'entrer ici, dans sa planque. Il semblait anormalement calme alors que l'on entendait le bruit de ses poursuivants, qui n'avaient pas l'air humain.
Il pensa qu'il avait du se blesser en fracassant la fenêtre de la sorte. Il attendit ensuite la suite des événements, mais tout se passa extrêmement vite. Le garçon s'approchait rapidement de lui quand un de ses poursuivants apparut à la fenêtre. C'était l'occasion qu'il attendait. D'un simple mouvement de poignet, il aligna la cible à son arme et fit feu. La balle laser passa à côté du torse du gamin en train de courir, qui pourtant n'essaya pas d'esquiver, comme si quelque chose lui avait permis de savoir que la balle n'irait pas passer à travers son corps. Elle brûla une petite partie des vêtements de ce garçon, avant d'aller se loger dans la tête du poursuivant métallique.
Rychard avait choisi cet endroit car les humains étaient de bêtes créatures. Les composants principaux pour le fonctionnement de chaque machine qu'ils créaient se retrouvaient dans la tête de leur création. Et si ce n'était pas le cas, sans tête, la machine perdait son sens de la vue, ce qui la rendait généralement inutile. Il attendit patiemment le bruit du cliquetis du tas de ferraille se faire dans la ruelle. Il ne savait pas combien étaient à sa poursuite, mais une chose était certaine : ces robots n'étaient pas là pour plaisanter. Tandis que le gamin courait vers lui, il lui jeta son pistolet blaster dans les mains. Il ne pouvait pas apercevoir sa réaction dans la pénombre, alors il se leva doucement, prenant une épée rétractable dans son sac.

« Tu sais te servir de ça, gamin ? Je ne sais pas ce qu'ils veulent, mais ils vont passer un mauvais un moment »

Il prit le temps d'allumer une cigarette, attendant la suite des événements...

Attention Daivou, il ne faut pas que ton récit change pour la première personne "je", il faut que tu restes à la troisième personne "il", "Rychard"...



La réalité n'est que la façon d'être et d'agir de chacun, dans un monde où 7 milliards de personnes peuvent faire ce qu'ils veulent on peut aisément dire que la vie est un jeu de merde.
 
Ouranos

avatar


Masculin Messages : 303
Date d'inscription : 06/06/2015
Age : 18
Localisation : Dans un bakeneko bus en route vers le monde des esprits
MessageSujet: Re: Opportuniste   Jeu 27 Juil - 18:43

- Alerte, individu réveillé. Pistolet blaster chargé prêt à tirer. Angle de tir déviant de un degré, risque de vous toucher, 5%. Éraflure au torse possible.

La balle partie, Sam ne fit rien, il continua de courir vers l’homme. Une autre cible à éliminer, semblait il… Il risquait d’être dur à neutraliser. Il entendit derrière lui un androïde se fracasser contre le sol après avoir été atteint par le projectile. Hmm... Il semblerait que ce soit plutôt un allié, intéressant… Son tir avait été parfait, un plan jaillit devant les yeux de Sam, montrant le point de départ de la balle, sa trajectoire, et son arrivée estimée, en plein dans la tête de l’androïde. Hélas, ça ne suffirait pas… Les Runners sont des traqueurs hors-pair faits pour neutraliser des individus armés, lors de courses poursuites. Le laboratoire avait sûrement dû envoyer les meilleurs modèles, capable de se reformer. Cette arme allait lui être de piètre utilité, un taser IEM aurait été plus utile…

- Deuxième androïde en approche. Estimation du temps de réparation de l’androïde : 1 min 5 sec. Chance de s’en sortir seul : 35%. Chance de s’en sortir avec l’individu : 62,2%. Je vous conseille de vous allier avec lui.

L’IA n’avait pas tort, et puis, il semblait plutôt de son côté. Sam se méfiait quand même de cet individu. Ne jamais faire confiance à personne. Le risque était trop grand. Il était arrivé à même pas deux mètres de l’homme. Celui-ci lui envoya le pistolet dans les mains. Sam le réceptionna de sa main droite, l’armant directement de sa main gauche en relevant le cran de sûreté.

- Tu sais te servir de ça, gamin ? Je ne sais pas ce qu'ils veulent, mais ils vont passer un mauvais un moment.

Pff, pour qui le prenait-il ? Ah oui un pauvre gamin inoffensif, c’était souvent l’erreur que faisaient les gens. Qu’est-ce qu’un garçon de quatorze ans pouvait bien faire contre un adulte en pleine forme ? Sam, en tout cas, pouvait lui faire passer un très sale quart d’heure, lui broyer ses doigts un à un, stimuler son système nerveux de façon à lui faire ressentir l’enfer sur terre. Hélas, c’était inefficace contre les androïdes… Il vit l’homme s’allumer une cigarette après avoir sorti une épée rétractable.

- Et vous, vous savez vous servir de ça ?

Demanda Sam en indiquant l’épée d’un mouvement de la tête. Avant que l’homme ne réponde, il s’était retourné et armait le pistolet. L’IA calcula les coordonnées et analysa la situation.

- Tir à 37,2 degrés. Pression de l’air stable, risque de déviation : 0.2%. Armure de l’androïde : faible. Un tir dans la tête est préférable. Reste 32 sec avant rétablissement du deuxième androïde.

- Y a-t’il un système électrique utilisable ? pensa fort Sam. Il tira sur l’androïde en pressant la gâchette de son index droit. Le recul de l’arme fut amorti par son bras. L’androïde reçu la balle en pleine tête et chuta lourdement sur le sol.  

- Système électrique du bâtiment HS, possibilité de surcharger le pistolet, l’impulsion a 78.3% de chance de neutraliser les androïdes. Risques : 45%, endommagement du torse, des bras et de la tête. Sévérité : modérée.

S'il n’y avait que ça à faire alors…

Tire => tir
son arrivé estimé => arrivée estimée
fait pour => faits pour
l’erreur que faisait les gens => faisaient (les gens faisaient l'erreur)
 
Daivou

avatar


Masculin Messages : 299
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 20
Localisation : Dans une petite boite avec pour destinataire "Zéphyr Embrasé"
MessageSujet: Re: Opportuniste   Mer 9 Aoû - 10:57

-Et vous, vous savez vous servir de ça ?

Il fut surpris de la réponse de ce jeune garçon, s'il avait une arme, c'est qu'il savait s'en servir. Il le regarda alors ne pas hésiter un instant et mettre une balle dans la tête du nouvel assaillant. Étonné sans être distrait, il crut le remarquer en train de réfléchir. Il s'avança doucement vers la fenêtre en soufflant un peu de fumée.

- Absolument pas ! répondit-il à ce garnement. Mais ne t'inquiète pas gamin, je te couvre le temps que tu élabores ta stratégie.

Il vit l’androïde à qui il avait mis un tir dans la tête se relever. Décidément, ces êtres mécaniques étaient plus embêtants qu'ils ne le paraissaient. Il appuya sur un bouton caché à l'arrière du pommeau, faisant ainsi s'agrandir l'épée. Il l'avait quelque peu améliorée juste avant de retourner en ville, et avait hâte de la tester. Il s'avança tandis que l’androïde essayait d'entrer farouchement à l'intérieur. Il le frappa en pleine tête, rentrant sa lame dans sa carcasse, tel le fait un couteau dans du beurre. L’androïde tomba, à moitié adossé à la fenêtre, toujours l'épée dans la figure. Appuyant sur un autre bouton secret, l'épée se mit à vrombir et des flammes d'une grande chaleur l'enrobèrent.

- On va voir si vous pouvez résister à un dixième de la chaleur d'un soleil...

Il sortit de la maison par la fenêtre. Le feu se concentra sur le bout de la lame et commença à cuire entièrement le repas. L'atmosphère dans les environs commença à faire lourde, et Rychard lui même eut du mal à respirer. Mais il ne pouvait faillir. Heureusement qu'il avait toujours sa tenue pour voyage en terre aride ainsi que des gants adaptés. Néanmoins cela restait énorme comme niveau de chaleur, et il ne pouvait la maintenir que quelques secondes. Le feu s'éteignit soudainement de l'épée  tandis qu'il ne restait que du métal liquide du premier androïde. Il retourna à l'intérieur, toujours accablé par la chaleur qui restait active tout de même, et regarda le gamin, essayant de comprendre s'il pourrait s'occuper de l'autre androïde.

ne pas hésité => hésiter
du nouvelle assaillant => nouvel
il cru le remarquait => il crut le remarquer
se relevait => se relever
ses êtres => ces êtres
embêtant => embêtants
qu'il ne le paraissait => qu'ils ne le paraissaient
amélioré => améliorée
l’androïde essayer => essayait
l'épée se mis => se mit
d'une grande chaleurs => chaleur
les environ => environs
eu du mal => eut
qui restait actif => active



La réalité n'est que la façon d'être et d'agir de chacun, dans un monde où 7 milliards de personnes peuvent faire ce qu'ils veulent on peut aisément dire que la vie est un jeu de merde.
 
Ouranos

avatar


Masculin Messages : 303
Date d'inscription : 06/06/2015
Age : 18
Localisation : Dans un bakeneko bus en route vers le monde des esprits
MessageSujet: Re: Opportuniste   Mer 7 Mar - 19:17

Tout s'était passé à une vitesse ahurissante, cet homme n'avait rien de naturel. Les épées à enveloppe thermique valaient une fortune et appartenaient généralement aux soldats d'élite, ou pire... aux mercenaires...

- Probabilité 68,12%, cependant il ne semble pas en chasse, 86,14%. Envisagez la fuite après avoir détruit les androïdes, chances de tuer l'individu... faibles...

Sam, durant cette analyse, avait déconnecté et reconnecté certains fils du pistolet blaster. Celui-ci commença à émettre un bruit strident qui s’amplifia. La chaleur qu'avait dégagée l'épée avait en partie été absorbée par l'androïde, mais il faisait tout de même très chaud. Ça ne dérangea pas Sam, après tout, son corps était capable de résister à des chaleurs beaucoup plus hautes que ça. Sam lança le pistolet qui crépitait désormais, des étincelles et de petits éclairs s'en échappant. L'androïde avait à peine eu le temps de relever son buste, il tenta de saisir le pistolet.

- J'espère que vous n'y teniez pas. C'était une bonne arme mais elle a fait son temps.

Dit Sam à l'homme qui venait de rentrer. Le pistolet explosa en dégageant une vague énergétique grillant les circuits de l'androïde. Sa structure retomba lourdement, et le reste fondit le métal liquide. Sam se frotta les mains, puis tourna son regard vers l'homme. Il était bien équipé, tenue d'aventurier en territoire aride, gants de cuir, l'attirail parfait du mercenaire.
Un vieux mercenaire : plus personne n'utilisait de cuir de nos jours, les gants en nano-nitrocellulose étaient plus pratiques et plus résistants. Le reste de l'attirail restait un poil rustique, des dizaines de matières plus résistantes existaient maintenant. Sam garda ses distances avec l'homme. Il n'avait plus d'arme et l'homme avait une épée à enveloppe thermique. Même si son corps pouvait résister à des températures élevées, celui-ci avait des limites. Et puis, ça restait une épée.

c'était passé => s'était passé
appartienne => appartiennent
d'élites => d'élite
chance => chances
faible => faibles
avait déconnecter et reconnecter => déconnecté et reconnecté
gants de cuirs => cuir
étaient plus pratique et plus résistant => pratiques + résistants
 
Daivou

avatar


Masculin Messages : 299
Date d'inscription : 20/01/2015
Age : 20
Localisation : Dans une petite boite avec pour destinataire "Zéphyr Embrasé"
MessageSujet: Re: Opportuniste   Dim 11 Mar - 8:36

Décidément, ce gamin le surprenait de plus en plus : savoir provoquer une explosion avec un simple pistolet laser... Rychard n'était pas le seul à avoir de la ressource, dirait on, cependant ce gamin avait vraiment l'air jeune. Il n'avait certes pas pu le voir correctement dans la pénombre, mais avait ressenti le calme pesant dans ses paroles et son attitude. Bizarre. Il regarda le deuxième androïde retomber lourdement sur le sol. Dans tous les cas, il ne pouvait pas rester ici très longtemps : la chaleur soudaine et le bruit des combats semblaient avoir réveillé quelques personnes... Il rangea son épée en allant chercher son sac.

- Oh, tu sais on n'est jamais à court de ressources, même quand on croit qu'aucune solution n'est possible. On ferait mieux de s'enfuir au plus vite. Ce quartier a beau ne pas être très fréquenté, la police devrait être là rapidement. Connaissant les environs, je dirais qu'elle sera là dans exactement une heures et quarante minutes.

Il ouvrit un petit tiroir dans lequel il avait caché sa dernière possession. Un des derniers pistolets laser en date : le Procyon 215, utilisant une nouvelle technologie de laser. Ses tirs étaient aussi précis que mortels, un seul coup vous traversait le corps de part en part... si vous ne la connaissiez pas correctement. Il suffit d'un simple morceau de Skuterium, un des métaux nouveaux d'Ëonehn Mæj pour le renvoyer. Comme quoi, Rychard avait bien fait de s'acheter un bouclier décoratif fait en cette matière. Il le lança au gamin, et sortit les munitions adéquates pour cette merveille de technologie.

-Je ne sais pas ce que tu comptes faire, mais au moins, avec ça, je devrais avoir la conscience tranquille. Tu sais te battre, et maintenant tu as une arme.


Il referma son sac, vérifiant qu'il avait bien pris le nécessaire. Il se releva en mettant son sac sur son dos et en ramassant les munitions. Il s'approcha du gamin, lui tendant les munitions du jouet qu'il lui avait donné.

- Il est neuf alors tâche d'en prendre soin, fais attention à toi s'ils reviennent !

Il se dirigea vers la fenêtre, passant la tête à l'extérieur, vérifiant que personne n'était encore présent dans la ruelle.

Le surprenais => surprenait
savoir provoqué => provoquer
Il regarda le deuxième androïde retombé => retomber
Dans tout les cas => tous les cas
resté ici très lointain => rester ici très longtemps
on est jamais => on n'est
quand on ne croit => quand on croit
On ne feriez mieux => On ferait mieux
Ce quartier à beau => a beau
la police d'être là => la police devrait être
je dirait => je dirais
Un des derniers pistolet => pistolets
Ces tirs était => Ses tirs étaient
mortel => mortels
vous traversé => vous traversait
de par en par => de part en part
un des métals => métaux
sortie => sortit
ce merveille => cette merveille
tu compte => tu comptes
Il refermait => referma
fait attention à toi si il revienne ! => fais attention à toi s'ils reviennent



La réalité n'est que la façon d'être et d'agir de chacun, dans un monde où 7 milliards de personnes peuvent faire ce qu'ils veulent on peut aisément dire que la vie est un jeu de merde.
 
Ouranos

avatar


Masculin Messages : 303
Date d'inscription : 06/06/2015
Age : 18
Localisation : Dans un bakeneko bus en route vers le monde des esprits
MessageSujet: Re: Opportuniste   Sam 7 Avr - 13:06

Sam fut surpris de voir l'homme lui donner ce pistolet Procyon 215. C'était une belle arme, précise, efficace et surtout, mortelle, même pour un androïde. Laser de destruction particulaire, il détruisait les liaisons entre les atomes. Crosse en morpho-plastique afin d'être utilisable aussi bien de la main gauche que de la main droite. Une alimentation à fusion froide empêchant toutes surchauffes. Armature en Skuterium réfléchissant. Sam passa l'arme à sa ceinture. L'homme paraissait pressé de partir et peu désireux de rencontrer la police. Était-il en cavale lui aussi ? Il fit abstraction des pourcentages que lui présentait son IA. L'important était de s'éloigner d'ici le plus vite possible. Sam suivit l'homme, qui venait de sauter par-dessus la fenêtre.

- Tissus endommagés ressoudés. Données enregistrées, reconnaissance faciale en cours. Proposons de passer en mode enfant afin de favoriser infiltration et ne pas éveiller les soupçons plus que cela.

L'IA ne s'arrêtait jamais, encore et encore elle faisait des calculs, des probabilités, des recherches, des optimisations, des analyses, vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Sam arrivait à faire abstraction, mais elle était toujours là en bruit de fond, ça le rendait malade. Il était un schizophrène artificiel qui, toute sa vie, devrait supporter les informations données par Judith, son IA. Certes, elle était d'une grande utilité, mais la froideur avec laquelle elle donnait les informations et le peu de sujets de conversations qu'elle avait se limitaient à la guerre, l'espionnage, l'assassinat, le piratage de données et la santé. Sam étudia la ruelle dans laquelle il se trouvait. Ruelles sombres, sales, malfamées. Une odeur de carburant pour vaisseaux et de métal fondu emplissait ce lieu. Il ne devait pas être loin du chantier spatial.

reconnaissance faciales => reconnaissance faciale
calcules => calculs
les peu de sujets => le peu
chantier spatiale => chantier spatial
 
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Opportuniste   

 
 

Opportuniste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un opportuniste
» l'opportuniste
» L'opportuniste ou les Volontaires de 1792
» MARIE PAUL DE WENGE EL PARIS,VISIONNAIRE OU OPPORTUNISTE?
» Les Etranges Chemins d'Anne Chemin (une journaliste pas très objective mais très opportuniste)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zéphyr Embrasé :: Vos Role-Play :: RP Futuriste :: Zone de jeu-